< retour

La Roche-Posay - Vitraux

L’église Notre-Dame, citée au XIème siècle, a perdu ses vitraux le 22 juin 1940, suite à la déflagration d'une mine destinée à faire sauter le pont sur la Creuse, afin de retarder l'avance allemande. Une seule verrière datant de la fin XIXème a été épargnée (Sacré Cœur). Tous les vitraux actuels ont été réalisés par « Jacques Le Chevallier Peintre verrier » en 1948 et 1949.

Des verrières gothiques

 

Une verrière gothique (baie axiale) représente différentes scènes maritales. La vierge Marie dans la lancette centrale, et de chaque côté les scènes du nouveau testament : annonciation, naissance de Jésus, le chemin de croix et la descente de croix. Dans le réseau (partie supérieure), la Trinité.

Le transept

 

Dans la verrière gothique du transept gauche, des saints « régionaux :

  • deux saints du Poitou : st Hilaire évêque de Poitiers et ste Radegonde
  • et un saint tourangeau : st Martin.

En face, une verrière à deux lobes, représentant les saints protecteurs de la France : st Louis et ste Jeanne d'arc. 

 

 

Un vitrail du transept présente la fuite en égypte : Marie sur un âne avec l'enfant Jésus, et Joseph. 

 

La nef

 

Deux verrières de la nef présente des scènes bibliques en rapport avec l'eau : la samaritaine, et le baptème de Jésus. Une verrière ouverte vers l'ouest présentent St Cyprien et st Savin.

 

Au dessus du porche d'entrée et  en début de nef, trois verrières plus étroites : la bile, les dix commandements.

 

Le vitrail du XIXème

 

Dans la chapelle à droite, le seul vitrail du XIXème n’ayant pas été détruit en 1940. Cette re présentation du Sacré Cœur est partiellement cachée par un retable ; le nom de l’atelier et la date ne sont pas visibles.