Mémoire d'eau

Les ponts sur l'Anglin, la Gartempe et la Creuse

Mémoire d'eau

A la fin du XVIIIème siècle jusqu’au début du XIXème, il fallait emprunter le bac ou le gué pour passer l’Anglin, la Gartempe ou la Creuse. Des ponts avaient bien été construits auparavant, certains dès le Moyen-âge, ou même à l’époque romaine, mais tous avaient été emportés par les crues.

Les ponts sont construits entre 1832 et 1859 :

  • des ponts suspendus à la Roche-Posay (1832), Lésigny (1832), Vicq-sur-Gartempe (1840),
  • un pont en bois sur des piles maçonnées à Angles (1844)
  • et un pont entièrement en pierre à St-Pierre-de-Maillé (1859).

Le pont de St-Pierre est le seul à avoir résisté au temps. Celui d’Angles a été reconstruit en 1878 avec des arches en pierre. Les ponts suspendus ont été remplacés par un pont en béton en 1937 à La Roche-Posay et 1939 à Lésigny. Le pont suspendu de Vicq a été refait deux fois, avant de céder lui aussi la place à un pont béton en 1989.

Les ponts sont menacés par les crues, mais ils sont aussi des édifices stratégiques. Les ponts de Lésigny et La Roche-Posay seront dynamités pendant la guerre de 1939-45.

 

Consultez un site sur l'histoire des ponts : http://www.art-et-histoire.com/